Membres

, by Webmaster

Les membres d’AOROC permettent au laboratoire de mener des programmes scientifiques de première importance et de dispenser un enseignement en histoire ancienne, en archéologie, en numismatique, en langues anciennes, en philologie, en épigraphie et en linguistique.

Leurs spécialités couvrent le temps long, des époques archaïques et protohistoriques à l’Antiquité tardive et au Haut Moyen Age (histoire et archéologie de l’Égypte antique, Mondes grecs, hellénistiques et romains, Asie Centrale ; littératures et langues égyptienne, grecque, latine, syriaques ; épigraphie, paléographie ; codicologie ; humanités numériques).

Au 1er janvier 2019, AOROC comptait 150 membres :

86 titulaires, chercheurs (14 CNRS, 8 CR, 6 DR ; 6 DR émérites) et enseignants-chercheurs (EPHE : 10 Directeurs/Directrices d’Études ; 4 Directeurs/Directrices d’Études Cumulants ; ENS : 3 professeurs d’université, 5 maîtres/maîtresses de conférences, 1 professeur agrégé ; AgroParisTech : 1 maître de conférences ; U. Paris 1 : 1 maîtresse de conférences)
17 conservateurs du patrimoine (dont 4 conservateurs généraux ; 12 conservateurs, attachés ou archéologues territoriaux).
17 ITA / BIATSS du CNRS (12 dont 3 ingénieurs de recherche, 5 ingénieurs d’études, 4 assistants ingénieurs) de l’ENS (1 technicien), de l’EPHE (1 ingénieur de recherche) et du collège de France (1 ingénieur d’études).
14 agent.e.s de l’INRAP
2 ingénieurs d’étude relevant du secteur associatif
67 doctorant.e.s (rattachés principalement aux écoles doctorales ED 472 de l’EPHE et 540 de l’ENS).

⚠️ Demandes de rattachement à l’Unité
Les candidats à un rattachement à l’Unité ne relevant pas d’une des tutelles ou d’un des partenaires déposent leur demande (CV, lettre de motivation) auprès d’un référent et de la direction. Le dossier est soumis à l’approbation du conseil de laboratoire. La décision est prise par le directeur de l’Unité.
Pour les docteurs ayant soutenu leur thèse depuis plus de 2 ans, le rattachement au laboratoire (en tant que jeune docteur) pourra se poursuivre à la condition d’en faire la demande à la direction.